Recruter un gestionnaire de Paie

Le métier de gestionnaire de paie consiste à assurer le paiement des salariés au sen d'une entreprise, en gérant notamment la liquidation des salaires et la production de toutes pièces nécessaires.

Description du poste

Un gestionnaire de paie est le premier responsable de la paie au sein de l’entreprise, notamment au niveau de la liquidation des salaires dus et de la production de toutes pièces nécessaires. A cet effet, il appartient donc au service ou à la direction en charge des ressources humaines, auquel il rendra principalement compte. Cependant, le gestionnaire de paie travaille aussi en étroite collaboration avec le comptable en chef et peut recevoir des ordres et des demandes d’explications émanant directement de lui. Dans la pratique, le gestionnaire de paie est aussi en contact direct avec tous les superviseurs et doit les informer des situations des employés sous leurs autorités.

Responsabilités

  • Suivi des informations journalières sur le salarié : absence, heures supplémentaires, congé, …
  • Liquidation des salaires selon les informations ainsi recueillies et conformément aux textes en vigueur,
  • Déclaration sociale pour chaque salarié (cotisations obligatoires, mutuelles, …),
  • Établissement du bulletin de paie en fonction de tous les éléments précités
  • Conservation et actualisation des pièces comptables relatives aux membres du personnel,
  • Établissement d’un tableau de bord pour le suivi en temps réel de la situation de chaque salarié et mise à disposition des détails à tout intéressé, le cas échéant.

Responsabilités secondaires

  • Participation dans les réunions et décisions collectives au sein de l’entreprise
  • Assistance au service des ressources humaines à tous les niveaux, depuis la rédaction d’une fiche de poste, d’un contrat ou même, dans les décisions visant à promouvoir ou à licencier un employé.

Compétences requises

Critères Requis Atouts
Diplomes Diplôme Bac + 2 ou BTS en comptabilité générale, gestion des entreprises option finance et comptabilité ou filière AES
  • Diplôme de Bac + 3 ou licence en comptabilité de gestion
  • Bachelor social paie
  • Expériences Au moins 6 mois de stage dans un poste équivalent Aucune
    Certification Aucune
  • Certificat de qualification professionnelle en matière de gestion ou de ressources humaines
  • Certificat pour l’utilisation des logiciels de paie et de gestion des ressources humaines
  • Autres
    • Maîtrise des outils Microsoft Office
    • Connaissance approfondie du droit social
    • La connaissance de l’anglais serait un atout
    • Des connaissances informatiques plus poussées seraient également un atout.

    Qualités demandées

    • Être doté d’une rigueur à toute épreuve, afin d’être précis, juste, efficace et réactif dans le maniement de la comptabilité des salaires,
    • Faire preuve de polyvalence en gérant aussi bien les chiffres, les textes que le relationnel,
    • Être organisé et savoir expédier les tâches quotidiennes pour éviter une accumulation et laisser ainsi place à l’erreur,
    • Être curieux et autodidacte, notamment par rapport à l’évolution rapide de la législation et des textes du droit social,
    • Être discret et respectueux du secret professionnel et des détails sur chaque employé dont il a connaissance,
    • Pouvoir travailler sous pression, notamment durant la période de paie,
    • Être méthodique, non seulement dans son travail mais aussi dans ses explications au bénéfice des superviseurs ou du salarié concerné,
    • Avoir le sens aigu de la communication pour établir des relations fluides avec tout le personnel et être capable de travailler en équipe.

    Autres intitulés

    • Comptable du service de paie
    • Comptable spécialisé paie
    • Technicien de paie

    Rémunération et variables

    Le salaire du collaborateur comptable sera déterminé en fonction de son expérience, de la localisation de l’entreprise et de sa taille. Il sera compris entre 2000 et 3000 € bruts par mois, avec une augmentation tous les deux ans.

    • Un gestionnaire de paie sans expérience percevra entre 2000 et 2500 € par mois, tandis qu’un autre, expérimenté pourra prétendre à 3000 € mensuel ;
    • Les salariés en région Ile-de-France sont les plus élevés, avoisinant les 2900 € par mois, tandis qu’il est moins élevé dans les autres régions (environ 2200 €) ;
    • Le gestionnaire de paie d’une grande entreprise sera payé plus cher que celui d’une PME, compte tenu de ses responsabilités souvent étendues (tableau de bord, déclarations sociales à grande échelle, …). 

    Il aura, en outre, droit :

    • aux avantages et rémunérations imposés par la loi selon son contrat (heures supplémentaires, droits sociaux, …) ;
    • à une prime de performance déterminée selon des résultats attendus précis, fixés chaque mois ;
    • à toutes les formations liées à la comptabilité, aux ressources humaines et aux techniques de gestion afin de faciliter l’évolution de sa carrière ;
    • à une réduction de X% pour l’achat des produits/ services fabriqués par l’entreprise ;
    • à des titres de restauration pour tous ses déjeuners.

    Évolutions possibles

    Le poste de gestionnaire de paie ouvre de multiples possibilités d’évolution, de par sa position centrale entre les salariés, les superviseurs et le service comptabilité dans l’entreprise. Ainsi, le gestionnaire de paie peut devenir :

    • Expert en gestion du personnel et conseiller externe, spécialisé notamment dans le prédictif de paie et les conseils pour l’optimisation de la masse salariale ;
    • Contrôleur de gestion, garant des procédures et des calculs relatifs aux salaires
    • Directeur des Ressources Humaines, en charge de l’administration entière du personnel.

    Vous souhaitez recruter votre prochain Gestionnaire de paie ?

    Télécharger notre modèle afin de rédiger une offre de poste pertinente et attirer les meilleurs candidats

    Conseils de Hunteed

    Top conseils pour recruter un gestionnaire de paie

    Le poste de gestionnaire de paie tient l’âme même de l’entreprise car il est le premier, sur le front de la rémunération du personnel. Conséquemment, une erreur sur la personne à ce poste peut causer de forts désagréments financiers, légaux ou humains à l’entreprise. De plus, la nouvelle génération est de moins en moins attirée par les postes en entreprise comme celui du gestionnaire de paie. Aussi, pour un recrutement qualitatif, il faut :

    • Multidiffuser vos offres et être présent autant sur les canaux habituels du recrutement que sur les nouveaux canaux comme les réseaux sociaux ;
    • Vendre vos qualités en tant qu’employeur : parler des valeurs que vous appliquez et que vous défendez mais aussi, les éventuels avantages spécifiques que vous offrez à vos employés ;
    • Hiérarchiser les critères de sélection de candidats : il vaut mieux un gestionnaire de paie réactif, discret et organisé qui accuse certaine lacunes de compétences mais qui peut être formé qu’une personne compétente mais peu fiable. Il vaut mieux le candidat idéal à déplacer depuis l’international ou qui travaillera en télétravail qu’un candidat par défaut, à proximité.
    • Assurer un onboarding efficace du candidat sélectionné, pour s’aligner aux valeurs et principes de l’entreprise.

    Recruter un gestionnaire de paie avec Hunteed

    Hunteed regroupe en son sein les experts dans le monde de la gestion de la paie, des experts du recrutement et un large réseau de candidats potentiels au poste de gestionnaire de paie. Ainsi, recourir à cette plateforme digitale, c’est :

    • Garantir que son offre arrivera à une niche suffisamment large de candidats potentiels,
    • Diffuser l’offre avec le bon langage, conforme à l’image réelle de l’entreprise mais également compris par ceux qui lui sont extérieurs,
    • Mettre en avant les bons critères de recrutement, en prenant appui sur l’expérience professionnelle des experts des ressources humaines et ceux du recrutement,
    • Bénéficier de l’appui et de la garantie de la plateforme, même après que le recrutement ait été finalisé.